La pin-up n°100 : Brigitte Lahaie

« Dans le rock, tu as Led Zeppelin et dans le porn, tu as Brigitte Lahaie. » (Sébastien Thoen)

Brigitte Lahaie Fièvres NocturnesMilieu des années 70 : la France est « libérée », il y a des hommes et des femmes tout nus dans tous les films et le porno s’invite dans les salles de cinéma classiques. Si la Hollande a eu sa reine avec Sylvia Kristel et Emmanuelle, la France a fantasmé pendant près de 10 ans sur la sculpturale Brigitte Lahaie.
Avec plus de 80 films érotiques et pornographiques et une quarantaine de films dits « classiques », la notoriété de Brigitte a fait le tour du Monde et elle est une des rares actrices de cette époque à avoir réussi sa carrière post-porno.

 

Brigitte Van Meerhaegue, née le 12 Octobre 1955 à Tour­coing, comme beaucoup de jeunes de sa génération, débarque à Paris à l’âge de 18 ans. Nous sommes en 1973 et Brigitte travaille comme simple vendeuse de chaus­sures. Elle est remarquée pour son physique avan­ta­geux et commence à poser pour des maga­zines de charme. Très vite, elle enchaine avec des films pornos, à une époque consi­dé­rée aujourd’­hui comme l’âge d’or du cinéma X. Son premier film érotico-porno­gra­phique sort en 1977, Parties fines ou Je suis une belle salope de Gérard Vernier, où elle tient le haut de l’affiche. Brigitte enchaîne les films jusqu’en 1987, dont certaines grosses productions qui deviendront des films cultes de cette époque : Call Girls de luxe, La Rabatteuse, Perversion d’une jeune mariée , Parties de chasse en Sologne ou encore Les Petites Ecolières . Ces films seront souvent traduit pour une diffusion internationale.

pellicule_films_lahaie

Dès 1978, elle fait des apparitions (souvent dénudées) dans des films plus classiques, et obtient quelques petits rôles plus sérieux, notamment dans Pour la peau d’un flic aux côtés d’Alain Delon, mais sa carrière ne décolle pas.
Elle s’es­saie à la chan­son avec le titre Caresse tendresse, ainsi qu’à l’écri­ture de livres. Elle signe ainsi son auto­bio­gra­phie inti­tu­lée Moi, la scan­da­leuse.

Suite à son passage dans l’émis­sion de radio Les grosses têtes, elle décide de se lancer et anime dans les années 1990 plusieurs émis­sions sur des chaines câblées ou intervient dans des émissions sur des sujets concernant la sexualité ou l’érotisme. Depuis plus de 15 ans, elle anime une émission de radio quotidienne sur les relations amoureuses et sexuelles, d’abord sur RMC, puis sur Sud Radio.
Passion­née d’équi­ta­tion, Brigitte Lahaie a commenté à la radio les épreuves de cette disci­pline lors des J.O. de Londres en 2012.

En 2015, un collectif lance une campagne de crowdfunding qui aboutira à la sortie d’un livre, Brigitte Lahaie, Les films de culte, d’un DVD et de vinyles reprenant les musiques des films de Brigitte.

Côté vie privée, Brigitte Lahaie est mariée à Patrick depuis décembre 2002 après avoir été la compagne de l’éditeur de vidéos René Chateau dans les années 80.

 

Brigitte Lahaie gif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *